Burger King

 

 COUP DE GUEULE !!!

Mon ex-mari m’exaspère.
Et je ne vous en ai jamais parlé.
Notre divorce ne fut pas de tout repos.
Nous avions pris des chemins différents. Je dirais même que j’étais devenue son opposé, son antithèse, son paradoxe, son ennemi. Nous sommes en 1997.
Après plusieurs années de vie commune, je décide de le quitter.
Lui, il quitte la France.
Je fais ma vie. Je tente d’ouvrir une baraque à frites de panisse avec Mr Patate.
Mais la France me manque.
15 années s’écoulent.
Et là, qu’apprends-je?
Le retour en force de Mr Burger King en territoire français.
J’explose.
Disparu pendant des années, il y fait son grand retour en 2012.
Nous étions encore en litige à ce moment là et je ne me sentais plus de vivre cette vie de star californienne, dans cette grande maison sans âme, qu’il m’avait « cordialement » laissé après notre divorce.
Je commençais à faire le deuil de cette vie que j’avais pourtant tant rêvé. Adieu la vie hollywoodienne, adieu les millions, adieu le pays de Trump et ses trumpettes. (ouf…)
Je repars avec Mr Patate, dans notre doux pays natal de nouveau souillé par cet homme égoïste et cupide.

Mais je crois qu’aujourd’hui, je viens d’atteindre un seuil de non retour dans l’acceptation de cet être abjecte.
Je découvre qu’en plus de nous empoisonner avec ses burgers qu’il dit plus élaborés que ceux de son concurrent direct, il tente de faire le buzz en nous faisant croire qu’il sort un dentifrice saveur « Whopper », le burger phare de la chaine.
Mais bien sûr!
J’en perds ma couronne.
Mon ex-mari est en train d’élaborer un plan pour se faire encore plus de fric, qu’il a déjà par millions, en proposant un faux produit indécent.
Ou comment se faire encore de la pub quand tu n’en as plus besoin.
Il n’a jamais payé la pension alimentaire de Mr Patate.
Je suis partie de L.A. avec des figues molles.

Pendant que certains sont à la pointe de l’innovation en tentant de créer le burger du futur (je vous en parle dans un prochain article) avec un steak sans viande au goût et à la texture bovine,
MONSIEUR King s’amuse avec son faux dentifrice immonde. (sérieux, ce goût de steak chimique…)

Voilà, je suis énervée.
Alors oui, vous allez me dire que cette blague est drôle, que c’est bien fait, que l’agence de pub est canon.
Tsss…

Alors cette histoire est loin d’être terminée.
La vengeance est un plat qui se mange glacé.

Allez, bisous.

…………………………………………………………………………………

Publicités

BURGER KING et le Whopper

TEST avant dézinguage

Comme promis dans l’article précédent, j’ai décidé de passer à l’attaque contre mon ex-mari et de le descendre franchement.
Non qu’il me débecte clairement à cause de notre divorce mais simplement parce-qu’il nous propose encore et toujours de l’indécence à manger.
Alors vous allez me dire: « Mais Burger Queen, ton avis est subjectif, tu n’es pas neutre dans l’histoire, tu lui en veux encore blablabla »
Et bien non, j’ai décidé d’être totalement honnête (oui, c’est une de mes qualités)
Le fast-food récemment ouvert à Marseille m’a permis cette dégustation.
Voici mon expérience en images:

 

Le verdict est sans appel…c’est mauvais.

1- Le pain à burger, bah c’est le même que dans tous les fast-food dégueu. (Ouais youpi!! Y a des graines de sésame!)
2- Le steak, de la viande de rat? Pas du tout un goût de viande, juste un léger goût de grillé chimique.
3- La sauce, mmmm, bon je dirais heureusement qu’il y en a…
4- Des découpes d’oignons blancs énormes qui écœurent.
5- La salade, en sachet quoi. La tomate…bah de la tomate sans goût. Mais ça, ça parait logique.
6- Bref, t’as la sensation que l’odeur du Whopper émanera des pores de ta peau toute ta vie.

  Euh…et on m’explique???
Oui, c’est bien connu le mensonge culinaire dans ce type de lieu…et bien je confirme, c’est pourri!
Preuve en est, l’accueil du site et sa jolie couleur (sur laquelle je ne m’attarderais pas!)
Mon ex m’empêche d’y accéder ou y a franchement un problème?
 Mr Patate a lui aussi mal vécu l’expérience:
Je peux donc confirmer, après des années d’abstinence de Whopper, que la qualité gustative de cette chaine de fast-food n’est pas ce qu’il y a de plus transcendant. Bien au contraire, j’ai eu la nausée tout l’après-midi.
Je n’ai pas dit mon dernier mot.Retrouvez bientôt mes tests de burgers, ceux qui sont susceptibles de (facilement) concurrencer Mr KING.Allez, BISOUS chimiques!
…………………………………………………………………………………

Pushed Granny

 

Il aura fallu du temps pour que ce post existe…
Oui mais la raison, la véritable, la voilà.
Après avoir fait une demande sur les réseaux sociaux, Mr Patate a tiré au sort 2 ingrédients:
Whisky/Ortie…
Quelle fut notre surprise face à ce combo improbable!
De toute évidence, il n’y avait d’autre choix que de proposer une recette de cocktail.
Oui mais voilà, 3 bouteilles de bourdon et des milliers de tests plus tard, ainsi qu’un Mr Patate qui a failli finir en purée, nous n’avons pu proposer une vidéo correcte.
Elle aurait été d’une violence insoutenable, cela aurait pu finir en carnage.
Nous avons donc opté pour le Gif animé crypté, du texte et du dessin sans heurt.

Et puisqu’il ne faut pas pousser mémé dans les orties, 
voici la recette du PUSHED GRANNY!!

(Recette du sirop d’ortie par ici!!)

 
1- Tu mélanges l’Angostura, le sirop et les zestes dans un récipient type shaker avec un trait de bourbon.
2- Tu piles, tu piles, tu piles
3- Tu ajoutes le Bourbon Bulleit et les glaçons
4- Tu secoues, tu secoues, tu secoues
5- Tu verses le tout dans ton sublime verre à whisky
6- Tu ajoutes le Perrier et tu admires la réaction chimique
7- Tu coupes 2 tranches de pomme que tu emboites (Cf. dessin ci-dessous)
8- Tu poses délicatement ta sculpture dans le verre.
9- Tu attends 3min et tu bois.
…………………………………………………………………………………

Sirop d’ortie

 

Ouais ouais, j’avoue, quelle étrange idée de recette…
Oui mais je n’ai pas eu le choix, c’est la faute des gens qui me suivent et qui me font des propositions d’ingrédients louches!
Lorsque Mr Patate a tiré au sort « ORTIE », j’ai tout de suite pensé à « médicament ».
Pour compenser cette idée un peu triste, j’ai choisi de proposer une recette de sirop d’ortie à utiliser dans un cocktail alcoolisé. Non parce qu’il ne faut pas déconner hein!
D’ailleurs, y a une recette de cocktail par là!

Voici donc la recette du sirop:

INGREDIENTS

-1 petit saladier de feuilles d’ortie (séchées ça marche aussi!)
-50cl d’eau
-500g de sucre de canne complet


1-Lavez les feuilles d’ortie et placez-les dans un récipient. (ATTENTION, ne les touche pas sauf si t’es maso)
2-Versez de l’eau bouillantes sur les orties. Mélangez, couvrez et laissez infuser toute une journée. Hop, 24h comme ça!
3-Après infusion, pressez bien les feuilles, filtrez à travers une passoire fine et reversez le jus dans une cocotte.
4-Ajoutez le sucre et mettez à chauffer à feu moyen en remuant souvent.
5-Amenez à ébullition, réduisez le feu pour maintenir un petit bouillonnement pendant 25 mn. 6-Attendez 15 mn avant de mettre en bouteille.

Tu peux boire ce sirop pur, si t’as mal à la gorge c’est top et t’oublies les trucs dégueux des labos pharmarceutiques. (Ouais je suis une socière et alors!)
Sinon, tu peux le diluer dans de l’eau ou du sky (whisky hein, ne jette pas ça dans le ciel, je me sentirais mal…)

 

…………………………………………………………………………………

Grog façon Old Fashioned

C’est encore l’hiver et t’as encore réussi à choper plein de miasmes?
Bim, pour ton réconfort, voici un grog pas comme les autres, qui tuera microbes et neurones comme il se doit.

 

 

INGREDIENTS:
(pour 1 personne)

– 5cl de whisky ( le plus fort que tu trouves)
– 1 trait d’Angostura (ou d’Apérol pour moins de violence)
– 1/2 cuillère à café de miel
– 1 traits de jus d’orange sanguine
– 5cl d’eau bouillante   
– 2 zestes d’orange sanguine
– 1 verre tête de mort (la base quoi)

1. Tu mets dans l’ordre: miel, Angostura, jus d’orange, whisky, eau bouillante et zeste.
2. Tu mélanges bien ta mixture.
3. Tu bois cul sec et hop au dodo.

Allez, BISOUS

 

…………………………………………………………………………………

La crème chantilly (revisitée)

La crème chantilly, c’est carrément indispensable dans une vie équilibrée.
Mais ça peut vite devenir un enfer quand elle ne monte pas.
Alors moi, j’ai décidé de tricher. Aucun scrupule, aucune honte à déroger à la règle, le but, c’est que ce soit bon!
Alors voici ma version de la chantilly, à laquelle tu peux apporter quelques nuances.

 

 

INGREDIENTS:

– 25cl de crème liquide 30%
– 75g de mascarpone (ben ouais c’est tellement gras que c’est impossible de la rater ta chantilly)
– 35g de sucre en poudre ou sucre glace (le 2ème étant plus simple à incorporer)
– zestes de citron vert ou jaune, vanille….(facultatif)

Donc dans l’ordre:

1. Tu mets ton saladier au frigo et les fouets de ton batteur au congélateur. (impératif sinon tu vas un peu plus galérer)
2. Une fois tes ustensiles bien froids, tu les sors et tu mets dans ton saladier la crème liquide, les mascarpone et un peu de sucre.
3. Tu prends un cerceau pour faire quelques figures de hula hoop.
4. Tu commences à fouetter doucement (vitesse 1 quoi)
5. Quand ça commence à monter, tu accélères la vitesse.
6. Tu ajoutes la fin du sucre et éventuellement les zestes ou la vanille et tu finis de fouetter.
7. ATTENTION, tu t’arrêtes avant que ça ne fasse du beurre hein!!
8. Normalement, tu dois obtenir des ptites pointes de chantilly sur ton fouet. Hop, c’est bon!

Voilà! Alors soit tu la mets dans une poche à douille et wouaou ça en jette, soit tu la manges à la grosse cuillère et franchement, ça a le même goût.

BISOUS!

…………………………………………………………………………………

Les DARK sablés les plus simples du monde pas vraiment Noël

Alors oui, au moment de noël c’est orgie de biscuits…entre autres.

Voici une recette de sablés, que tu peux moduler à ta guise pour les goûts et que tu te dois, s’il te plait, de faire toute l’année et pas que pour faire plaisir à Moooonsieur le père Noël.
Pensons aussi au père Fouettard (sans la martinet je précise) nom d’une pipe!

Il te faudra:

– 1 oeuf (d’une poule qui gambade c’est mieux mais fais comme tu peux)
– 120g de sucre (roux ici pour moi)
– 250g de farine
– 125g de beurre mou
– zeste de citron ou cannelle ou cacao (tu enlèves un peu de farine du coup) facultatif

1- Casse l’oeuf dans un saladier que tu aimes
2- Balances-y le sucre et fouette
3- Ajoute petit à petit la farine, avec une cuillère en bois. Mets-y les mains jusqu’à obtenir du sable, pour finir cette étape.
4- Ajoute le beurre en morceau et pétris. Tu dois obtenir une pâte homogène. Si tu galères et qu’elle est trop grasse et trop molle, n’hésite pas à rajouter de la farine.
5- Laisse reposer la pâte au frais genre 15/20 min.
6- Farine ton plan de travail et hop, étale ta pâte au rouleau sur une épaisseur de ton choix (1/2 centimètre c’est pas mal)
7- Enfourne 15/20 min au four à 180°C (tu auras préchauffé ton four bien sûr)

Bim, c’est bon!

Tu veux y mettre du glaçage?

Alors il te faut:

– 1 blanc d’oeuf
– du jus de citron
– du sucre glace
– charbon végétal si tu le veux noir comme moi (tu auras en cadeau une digestion au top!)

Oui oui je sais, ce moment est particulier car il n’y a pas de mesures. C’est au feeling les cocos.

Donc tu mets ton blanc d’oeuf dans un bol. tu le fouettes avec un peu de jus de citron. Tu verses du sucre glace jusqu’à l’obtention d’un texture pas trop liquide, il faut que tu puisses l’étaler sur tes biscuits.

Alors si tu ne sais pas faire de cône en papier sulfu en guise de mini poche à douille, t’inquiète, une cuillère et un cure dent peuvent suffire!

Ah et tu fais ce que tu veux niveau déco, moi je les aime tout noir, sans yeux, tout ça tout ça.

Allez, BISOUS!

…………………………………………………………………………………